Los-Angeles : 15 Jeunes basketteurs à l’honneur au All Stars Game

Quinze jeunes basketteurs africains venant de dix pays, dont quatre filles, sont à l’honneur au All Stars Game 2018 qui se tient de samedi à lundi, à Los Angeles, à l’instigation de la NBA, la Ligue américaine de basketball, a appris l’envoyé spécial de l’APS à Los-Angeles.


Les jeunes joueurs sélectionnés font partie d’un groupe de 65 venant de tous les continent et choisis par la NBA et la FIBA pour prendre part à un camp de basketball dénommé ‘’Basketball Without Borders Global Camp’’ (camp de Basketball Sans frontiers). Pendant deux jours, ils seront soumis aux rudiments du basketball, sous la supervision de coachs et joueurs de la NBA.


Ce camp qui se déroule en marge du All Stars Game, un match d’exhibition qui met en jeu les meilleurs joueurs choisis par les fans de la NBA à travers un vote électronique, est le dernier de la série des Basketball Without Borders. Ce camp se déroule chaque année sur tous les continents et qui tend à sélectionner les meilleurs jeunes joueurs, dont certains pourront plus tard intégrer la NBA.


Quatre jeunes basketteuses venant du Mozambique (Ester Ana Gomes, Carla Budane), du Sénégal (Mariama Sow de Seed) et d’Afrique du Sud (Rapoo Kulltano) représentent le continent africain à cette messe des meilleurs jeunes talents, sur un total de 23 venant de 14 différents pays.


Chez les garçons, les représentants du continent viennent de l’Angola (1), de l’Afrique du Sud (1), du Cameroun (2), du Mali (1), de la République centrafricaine (1) de l’Egypte (1), de la Tunisie (1), du Sénégal (1), de l’Ouganda (1) et du Nigeria (2).


Au total, 15 jeunes africains sur les 65 sélectionnés feront la fête et vivront le plus grand évènement de basketball de la NBA, et prendront part aussi bien au ‘’Rising Stars’’.


Le Basketball Without Borders est une initiative de la NBA, en collaboration avec FIBA Afrique. Cette initiative a débuté en 2001 en Europe avant de s’élargir à tous les continents. Depuis sa création, ’’3000 jeunes venant de 133 pays ont été directement impactés par le programme’’ qui a permis cette saison de dénombrer 24 anciens pensionnaires sur les listes des équipes de la NBA.

Le Sénégalais Gorgui Dieng (Minnesota), et plus récemment, le Camerounais des Sixers de Philadelphie (Joel Embiid) sont tous les deux passés par le Camp Basketball Without Borders d’Afrique du Sud.

ABK/ASG

Laisser un commentaire