Thierno Niang, la renaissance au Duc

Avec son dynamisme et sa vitesse, le bonhomme, formé à Pikine Basket club (1m85, 27ans) a bien conduit la mène du Duc. L’ancien joueur des panthères de Milwaukee (championnat universitaire des Etats-Unis) a beaucoup gêné la défense de la Douane avec ses pénétrations. Mais, cela n’a pas suffi pour empêcher la déroute de sa nouvelle formation (65-68) au terme d’un match très disputé. «On voulait gagner parce que parce que c’est un derby. mes coéquipiers m’ont dit qu’il avait gagné en aller comme au retour la saison dernière, avant de perdre en finale de coupe », lance Thierno Ibrahima Niang.Une défaite qu’il justifie par «les attaques mal executées et surtout le timing qui n’étaient pas bon. En plus, on s’est aussi relâché en défense. Cela servira de leçon pour les prochains matchs».

Laisser un commentaire