Utah tient sa 10e victoire de suite !

Celle-ci, le Jazz est allé la chercher très loin ! Face à des Spurs pourtant privés de LaMarcus Aldridge (et Kawhi Leonard bien sûr), Utah s’est imposé au forceps à l’issue d’un money time de playoffs (101-99). Hyper maladroit toute la soirée, Donovan Mitchell a été décisif dans les dernières minutes (25 points à 9/28), tout comme l’immense Derrick Favors (19 pts et 7 pts), encore bien trouvé par Joe Ingles (20 pts, 7 pds). Les Spurs de Pau Gasol (15 pts, 15 rbds) comptaient une dizaine de points d’avance à 10 minutes du terme. Mais la défense locale a pris le dessus pour arracher cette 10e victoire de rang.

Toujours pas de Ricky Rubio dans ce match, gêné par sa hanche. En l’absence de leur homme en forme, le Jazz doit compenser à la mène et au scoring. À la création, Ingles et Mitchell se relaient. À la finition, l’Australien montre qu’il est lui aussi dans de très bonnes dispositions, après déjà deux matches de suite à 20 points ou plus. On ne peut en dire autant de son coéquipier rookie. Gêné par Murray ou Green selon les switchs, Mitchell fait une sélection de tirs vraiment moyenne et rate la plupart de ses tirs en périphérie, tout comme de nombreux floaters. La bonne nouvelle, c’est que Jae Crowder semble être à nouveau dans un bon soir niveau adresse.

Laisser un commentaire